Photos de Pékin

Visite du Temple du Ciel

Balade à la grande muraille, à Mutyani

1er octobre : fête nationale
Du 1er au 7 : la semaine des vacances des chinois (dite “golden week”)
Du coup, des drapeaux rouges partout et surtout un monde fou : fraîchement débarqué de Mongolie, on a l’impression que la totalité de la population d’Oulan Bator (voire de Mongolie) s’est réunie sur la place Tien An Men.
Et pourtant, rien de particulier, ni défilé ni feu d’artifices ; quelques jolis éclairages et un monument floral pour les JO suffisent à rassembler tout ce monde... Et le lieu en lui-même bien sûr.

Balade dans de tranquilles vieux quartiers (“hutongs”) : la plupart d’entre eux disparaissent à la vitesse de l’éclair - il y en a encore un peu moins que lors de notre passage en Avril...
Il en reste encore heureusement pas mal debout, avec un petit air de fête : fraîchement repeints (en gris) et parés de beaux drapeaux rouges, fête nationale oblige.
On y retrouve des odeurs caractéristiques : délicieuses odeurs de cuisine, ignobles effluves de toilettes publiques et immondes mélanges des deux !

On y trouve aussi de vrais pékinois ....

Impossible de mourir de faim à Pékin, entre stands de rue et restau, il y a de quoi manger à tous les coins de rue et tout met à l’eau à la bouche... ou presque.
On retrouve notre pékinois, mais sur le menu cette fois (“dog meat” - on n’ a pas testé)

Eh oui, il y a bien un truc qui cloche : normalement mes yeux sont uniquement bleus, pas bruns et bleus ! En achetant du produit lentilles, les gentilles vendeuses m’ont fait bénéficier d’une offre promotionnelle : une paire de lentille journalière offerte... Sauf que pour ma correction, il n’y avait plus que des lentilles colorées. Elles sont brun clair sur le tour et sans doute sensées éclaircir un peu les yeux des chinois.... Raté sur moi !!

Le métro de Pékin, nettement moins moderne que celui de Shanghai ou Canton (testés en Avril dernier) mais bien utile quand même - deux jours après notre départ, une des trois nouvelles lignes (prévues pour les JO) a été inaugurée : voilà qui sera plus utile encore. Et ce même jour, le prix d’un ticket de métro, déjà très raisonnable, a été revu à la baisse : voilà qui va augmenter la fréquentation, et ça, c’était peut-être pas la peine !

Dernier jour : jour de pluie - on profitera quand même un peu de la ville:
- le très controversé Opéra de Pékin : on le trouve plutôt beau dans son genre,
- mais il est vrai que depuis les hauteurs du parc Jinshan, il rompt l’harmonie des tuiles rouges